Life

Focus
Les lauréats
Publié le 11 avril 2019

Quand nos stagiaires passent de la graine à la jeune pousse : Valentine, Entrepreneur en herbe !

Ouvrir la #Tribune Côte d’Azur, et découvrir Valentine, notre ex-stagiaire, qui pose en vainqueur du Challenge Jeunes Pousses, lauréate du prix Isabelle Attali…c’est l’expérience que nous avons faite il y a quelques jours, et dont nous nous réjouissons!

Etudiante au Skema à Sophia-Antipolis, Valentine fut la première stagiaire « artisan-chercheur » à l’#Atelier Sud. Nous avons accueilli une jeune fille réservée, un jour de juin 2017, et elle a vécu à nos côtés la construction de l’aventure ERESSOURCES, aventure humaine et entrepreneuriale. Du séminaire d’équipe qui lançait le concept de « Parcours de recrutement par affinités », aux travaux qui matérialisaient dans les murs le concept d’#Atelier, Valentine s’est révélée, s’est imprégnée, et nous l’avons vue changer, s’affirmer, au fil des mois.

« En travaillant mon pitch pour le challenge, je me suis souvenue du premier coup de téléphone que j’ai passé à un candidat, sous les couleurs ERESSOURCES. Ce moment où il a fallu que je me lance, où c’était ma voix qui portait l’image de la société…et j’ai mesuré le chemin parcouru depuis! »

Le Digital Automatic Defibrillator, c’est un peu une collaboration familiale…Qu’est-ce qui t’a donné l’impulsion de te lancer dans l’aventure de l’entrepreneur, qui vise la levée de fonds?

« Lors de mon stage, j’ai vécu 6 mois aux côtés d’une entrepreneuse à l’énergie et à la vision débordantes! Comment ne pas se projeter? Côtoyer Marie Boniteau, alors qu’elle développait un parcours de recrutement inédit, qu’elle gérait un chantier d’envergure dans ses locaux, le tout quelques semaines après la naissance de son deuxième enfant m’a placé tout de suite sur un niveau qui m’a fait briller les yeux! Maintenant, c’est à mon tour de voir loin et d’embarquer les investisseurs, les futurs collaborateurs… »

Pourtant, au départ, tu ne cherchais pas spécifiquement un stage dans un cabinet de conseil en recrutement, mais plutôt dans le marketing…quelles conclusions tires-tu de cette expérience?

« C’est la personnalité de Marie qui m’a séduite avant la description de l’offre de stage… dès notre première rencontre, elle m’a ouvert les yeux sur l’importance de la…#rencontre. J’ai tout de suite compris que je pourrais vivre une aventure inspirante, même si le poste ne comportait pas la dimension marketing dont je rêvais. Ce que je venais chercher dans cette startup, c’est ce qui m’a donné les clés de ce que pourrait être mon parcours professionnel: une succession de rencontres, d’opportunités à saisir et à provoquer, oser se lancer quand on sent que la cause est inspirante… »

Un mot pour conclure?

« Je rêve d’appeler un jour Marie pour lui confier le recrutement d’un homme-clé dans ma future entreprise! »

A lire aussi