Life

Focus
Serious Game
Publié le 1 mars 2019

Des nouveaux outils au service du recrutement #MOOC #seriousgame

Digitalisation au service du #recrutement ou nouveau #videogame? Les grandes enseignes qui recrutent en masse ont bien compris quels avantages tirer du serious game de #recrutement, et pour n’en citer que quelques-uns:

  • Adapté à une grande part du marché de la fameuse génération Z, plus adepte de jeux vidéos que d’essais philosophiques,
  • Entièrement virtuel il permet de formidables économies : plus d’immeubles entiers à louer dans la capitale, plus de consultants pour faire passer des entretiens d’embauche à la chaîne à des candidats à qui on rembourse des frais de transport,
  • Des coûts de traitement et de sélection des candidatures inexistants, puisqu’entièrement pris en charge par un logiciel,
  • Une image « fun » qui rajeunit des entreprises à l’image parfois vieillissante,
  • Et de nombreux autres avantages que les développeurs de ces produits nouveaux ne manquent pas de mettre en avant…

Le #recrutement traditionnel, artisanal et professionnel, porté par des Hommes qui rencontrent d’autres Hommes, #clients et #talents, est-il donc un métier en voie de disparition, face à ces nouvelles tendances?

Pas si sûr…car le « feeling » et le « match » d’une #rencontre restent encore du domaine de l’impalpable, et même si les logiciels et intelligences artificielles progressent à grands pas, le domaine de la relation humaine reste encore un terrain difficilement codifiable. En position de « gamer » derrière son écran, le #talent évolue dans le monde virtuel dont il connaît les clés et où il est à l’aise. Quid de la relation avec un vrai client, derrière son guichet de banque?

Chez ERESSOURCES, toute notre « expérience » est basée sur la #rencontre. Le parcours olfactif fait appel au sens que – pour l’instant- la machine ne peut pas solliciter. Justement pour mettre en mouvement ces mémoires profondément ancrées, avec lesquelles on ne peut pas tricher. En plaçant la rencontre sur un autre plan – à la manière d’un Baudelaire ou d’un Verlaine!- on s’affranchit de toute possibilité d’être #joué par un #talent qui #jouerait un personnage…comme c’est le cas dans les #jeux vidéos, serious ou non…

Lorsqu’on pose la question du « serious game » version recrutement à Marie Boniteau, dirigeante d’ERESSOURCES, elle n’émet pas de jugement. Ses équipes travaillent sur un autre plan, de manière artisanale, en ciselant la relation, à l’opposé de ce que propose le videogame.

Et vous, do you play serious?

Quelques articles support sur le seriousgame de recrutement :

https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/rh-les-nouveaux-outils-pour-recruter-les-meilleurs-candidats-806624.html?amp=1

https://news.easyrecrue.com/hrtrends-le-serious-game-lalternative-au-recrutement-traditionnel

https://flexjob.fr/Blog/LE-TRAVAIL-DE-DEMAIN/serious-game-pour-recruter

A lire aussi